S’enrichir facilement par les vaccins

13/08/2020
S’enrichir facilement par les vaccins
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (10 votes, average: 3,50 out of 5)

S’enrichir facilement par les vaccins

Les labos pharmaceutiques font très fort, plus fort encore que le Dr Knock.

Ils ont déjà encaissé des fortunes (des dizaines de milliards) pour des vaccins… qui n’existent pas, et dont personne ne sait s’ils existeront un jour !

Le coronavirus ne fait pas que des malheureux

 

Hé oui, la folie autour du coronavirus ne fait pas que des malheureux.

Les opinions publiques, en panique, se tournent vers les politiciens, exigeant des “solutions”.

Les politiciens n’en ont pas, pas plus que vous et moi.

Mais ils peuvent faire une chose – facile !

Taxer les populations, et donner notre argent à l’industrie pharmaceutique, en échange de la promesse de chercher un vaccin.

“Des chercheurs, on en trouve ; des trouveurs, on en cherche !”

Promesse de chercher, et pas de trouver, bien sûr.

Car, comme disait le Général de Gaulle : “Des chercheurs, on en trouve ; des trouveurs, on en cherche !”

Mais donner des milliards aux labos semble ne faire, pour l’instant, que des heureux :

  • les citoyens, qui ont l’impression qu’on prend soin d’eux

  • les politiciens, qui ont l’impression d’être utiles

  • et les labos pharmaceutiques, qui prennent les sous !

Plus les politiciens donnent d’argent, plus ils paraissent sérieux et déterminés dans leur lutte contre le coronavirus. Plus ils peuvent compter sur leur ré-élection.

Et cela donne ceci :

Ils ont déjà acheté au moins 5,7 milliards de doses d’un vaccin qui n’existe pas encore

  • Le gouvernement de Donald Trump a accordé près d’un demi-milliard de dollars à la firme Johnson & Johnson, dès le 30 mars, pour développer un vaccin ;

  • Puis il a répété l’opération, en augmentant les volumes, au cours des semaines qui ont suivi. A ce jour, Washington a déboursé au moins 9,4 milliards de dollars auprès de sept laboratoires développeurs de vaccins, sans aucun résultat tangible jusqu’à présent, pour acheter 700 millions de doses. Ces sociétés sont : Johnson & Johnson, Moderna, Oxford/AztraZeneca, Novavax, Pfizer/BioNTech, Sanofi/GSK, Merck Sharp and Dohme.

  • La Commissions européenne, elle, est en “négociations avancées” avec deux développeurs pour fournir jusqu’à 700 millions de doses de vaccins à eux deux. Il s’agit de Oxford/AztraZeneca et Sanofi/GSK, des laboratoires qui touchent donc également des fonds américains.

  • Le Royaume-Uni, désormais hors de l’Union européenne, négocie séparément et a déjà commandé 250 millions de doses.

  • Le Japon, s’est assuré 490 millions de doses dont 250 millions auprès de la société américaine Novavax.

  • Le Brésil a commandé 100 millions de doses à AstraZeneca, et a conclu un partenariat avec le Chinois Sinovac pour fabriquer jusqu’à 120 millions de doses de son “Coronavac”, actuellement testé sur des Brésiliens.

  • La Russie a annoncé que 20 pays, non identifiés, avaient pré-commandé un milliard de doses de son vaccin “Spoutnik V” (avec un v comme vaccin).

  • La Fondation Bill & Melinda Gates, le Wellcome Trust (britannique), ainsi que la Norvège et l’Inde se sont unis pour investir 890 millions pour acheter 300 millions de doses de son futur vaccin à AstraZeneca.

En tout, on parle d’au moins 5,7 milliards de doses de vaccins déjà pré-commandées, et ce malgré le fait qu’il n’y ait aucun vaccin, même expérimental, qui n’ait fait ses preuves contre le coronavirus.

Ces informations, non diffusées en France (à ma connaissance), sont officiellement diffusées par la presse suisse [1], pays siège de l’OMS et de nombreuses firmes pharmaceutiques.

Pourquoi on pourrait ne jamais avoir de vaccin contre le Covid-19

 

Il se pourrait que le Covid-19 fasse partie, malheureusement, des maladies contre lesquelles aucun vaccin n’est possible.

En effet, il existe d’autres maladies provoquées par des coronavirus (le SARS, le MERS) et aucun vaccin n’a jamais été trouvé pour elles.

Une des particularités des coronavirus est d’infecter d’abord le nez et la gorge. Si les virus ne sont pas stoppés à ce moment-là, ils peuvent passer dans les poumons, puis dans le sang.

Pour se protéger contre toutes les formes de COVID-19, et donc aussi contre le risque de transmission, il faudrait disposer de vaccins capables d’induire et de maintenir des réponses immunitaires assez fortes et permanentes au niveau des muqueuses du nez et de la gorge.

Or, cette  immunité totale (dite «stérilisante») n’a encore jamais été obtenue par un vaccin. [2]

Le principe du vaccin, vous le connaissez, c’est d’immuniser une personne en la mettant en contact avec une forme atténuée de la maladie. Cela permet à la personne de développer des anticorps qui la protégeront contre toute infection future.

Toutefois, il semble que, dans le cas du Covid-19, les malades ne développent que peu d’immunité. Quelques mois après avoir été malades, ils peuvent à nouveau tomber malade, s’ils rencontrent le virus.

Cela signifie qu’il faudrait se vacciner à nouveau, ce qui expliquerait l’intérêt immense de l’industrie pharmaceutique pour un vaccin qui serait inoculé chaque année, voire plusieurs fois par an, à l’ensemble de la population mondiale (puisque c’est ce dont il s’agit).

Il reste aussi tous les problèmes liés aux vaccins, comme celui de la grippe par exemple, où la faible durée d’efficacité, les constantes mutations du virus, le coût et les effets indésirables, rendent l’utilité même de la vaccination douteuse.

Bien entendu, il est trop tôt pour le savoir et la découverte d’un vaccin, même peu efficace, serait déjà une bonne nouvelle, pour les personnes âgées et malades. Nous continuons à suivre ce dossier de près.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (10 votes, average: 3,50 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Nouvelles du front

18/09/2020

Nouvelle édition des chiffres des décès du Covid-19 Ceci est la nouvelle édition de mon suivi bimensuel des chiffres de mortalité ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (7 votes, average: 2,57 out of 5)
arrow Lire l’article

De plus en plus de preuves scientifiques en faveur du masque

18/09/2020

Le masque vous protège et protège les autres Personnellement, le port généralisé du masque me donne l’impression de vivre un cauch...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (12 votes, average: 2,83 out of 5)
arrow Lire l’article

Guerre de l’information : mise à jour

01/09/2020

Guerre de l’information : mise à jour Comme promis, vous trouverez ci-dessous mon bulletin bimensuel des vraies courbes de d...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 3,67 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''S’enrichir facilement par les vaccins''
guest
12 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Jose
Jose
1 mois plus tôt

pourquoi dire que même un vaccin peu efficace serait une bonne nouvelle pour les personnes âgées et les malades quand on sait qu’un vaccin en supposant qu’il fonctionne, ne le fait que sur des sujets en bonne santé ?

SORIANO Sylvia
SORIANO Sylvia
1 mois plus tôt

Eh oui, nous vivons une époque formidable… Quand j’ai vu que le nombre de décès dans le monde allait atteindre les 750 000, juste par curiosité je suis allée voire le nombre de décès causés par la « faim » dans le monde, résultat : 25 000 morts par jour, donc en 30 jours on atteint le même chiffre… des milliards dépensés pour un hypothétique vaccin alors que depuis des décennies des êtres humains meurent de : FAIM.. donc continuons à les laisser « crever de faim » c’est pas grave tant qu’ils ne chopent pas le covid…

Joël Gord
Joël Gord
1 mois plus tôt

Les nouvelles les meilleures de cette « épidémie », nous les avons à disposition…sous nos yeux: et c’est que le virus circule (ceci étant présenté pernicieusement comme un épouvantail par les soi-disant « autorités », tant politiques que de santé publique); il circule même très bien, au grand dam de ceux qui nous administrent des mesures dictatoriales pour l’en empêcher, nous empêchant de respirer par la même occasion (ca ne manque pas de piquant: étouffer tout le monde, afin de chercher à empêcher qu’un virus n’en étouffe quelques uns!) et ce faisant il s’affaiblit en rencontrant de nombreux individus en pleine forme immunitaire, qui… Lire la suite »

Élise
Élise
1 mois plus tôt

Effectivement, nous savons tous qu’un vaccin efficace ne se fait pas en quelques mois… les complotistes diront que tout était prévu, le virus et le vaccin depuis bien longtemps, mais ça nous ne le saurons peut être jamais. J’ai récemment demandé l’avis de mon médecin, qui me soigne depuis petite, et il m’a répondu que selon lui ce virus c’est bientôt terminé et que de toute façon un vaccin français arrive pour le mois d’octobre. A priori il est en phase 4 et se base sur le vaccin de la rougeole. Il m’a également déconseillé de m’intéresser aux vaccins d’autres… Lire la suite »

Dias
Dias
1 mois plus tôt

Bonjour, Quelque chose m’échappe totalement. Vous avez donc changer de cap? Voilà donc que vous faites la promotion d’un hypothétique vaccin pour une supercherie! Hier, c’est Big Pharma, business et compagnie dont les rouages sont parfaitement connus de ceux qui veillent aux supercheries au dépend de la population. Aujourd’hui, après avoir titré « vaccin, argent facile », vous promouvez un vaccin qui n’existe pas et quid sera vraisemblablement classé dans la catégories des supercheries dangereuses, pire, vous espérez ce vaccin, alors même qu’on fait déjà le coup aux personnes âgées, comme vous dites, avec le vaccin de la Grippe, qui ne sert… Lire la suite »

Philippe Miguet
Philippe Miguet
1 mois plus tôt

Cher Jean-Marc,
Votre article sur les vaccins achetés par les différents pays, avec chiffres à l’appui m’a beaucoup impressionné.
Nous éditons un journal philanthropique et humanitaire.
M’autorisez-vous à reproduire l’information ?
Merci d’avance

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda