Leçons de vie dans mon potager

11/10/2015
Leçons de vie dans mon potager
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Jardiner est bon pour la santé, bon pour le moral, bon pour l’environnement (si vous pratiquez la permaculture agroécologique).

Mais vous en tirerez aussi des leçons inestimables pour votre vie.

1. Les tâches les plus importantes ne sont pas les plus prestigieuses

Quand vous jardinez, c’est le travail de base, de préparation, qui est le plus important. C’est le moment où vous défrichez votre terrain. Il faut piocher, dessoucher, arracher les grosses racines, enlever les pierres, ameublir la terre… C’est fatigant, et c’est bien moins gratifiant que d’aligner les plants de salade ou de planter des rosiers.

Mais sans cette première étape, la saison ne peut pas commencer.

De même dans la vie, que ce soit pour les études, la carrière, la vie conjugale, il faut commencer par les fondamentaux, même si c’est frustrant. De plus, ce sont les habitudes que l’on acquiert durant les premières années qui permettent de réussir sur le long terme.

Vouloir un diplôme sans s’être préparé… devenir riche sans avoir travaillé… se mettre en ménage ou faire des enfants sans une solide relation… ça peut parfois marcher, mais souvent ça ne marche pas.

2. Semer, semer, semer…

Une fois votre terrain préparé (ou vos buttes, dans le cas de la permaculture), la décision la plus importante à prendre est de semer.

Vous ne pouvez pas récolter si vous n’avez pas semé.

Vous pouvez semer prudemment ou audacieusement, mais quoi qu’il arrive, vous aurez besoin de semences.

De même dans la vie, il faut à un moment se décider à agir. Prendre une décision. Démarrer un projet pour de bon.

Si nous restons toute notre vie à rêver de belles salades rondes et tendres dans notre potager mais sans jamais mettre la graine ou le plant, cela n’aboutira sûrement à rien.

3. N’exigez pas de rentabilité

Au potager, on a beau suivre toutes les règles du point de vue de la préparation du sol, du compost, du fumier, du choix des espèces… on ne sait jamais au juste ce que la récolte va donner.

Que survienne un coup de chaud, un coup de froid, plus de pluie ou moins de pluie, ou encore le plus souvent pour des raisons mystérieuses, la récolte sera surabondante… ou profondément décevante.

Ce n’est pas votre faute. Les dieux en ont décidé ainsi.

« Ce n’est pas une année à pommes », vous diront les anciens qui croient savoir que les pommiers ne produisent qu’une année sur deux.

En réalité, il n’y a aucune règle inscrite dans la biologie du pommier qui fasse qu’il ne produise qu’une année sur deux. Seulement c’est ainsi : la nature n’est pas une chaîne de production standardisée. Les circonstances changent constamment et le résultat avec, si bien que, effectivement, si vous avez des pommiers dans votre jardin, vous n’aurez en moyenne d’abondantes récoltes qu’une année sur deux.

De même dans la vie, vous avez pu parfois tout faire de travers et obtenir des résultats étonnamment bons, par exemple dans vos études, le choix de votre conjoint, vos placements financiers, l’éducation de vos enfants…

Mais réciproquement, il arrive aussi que nous fassions tout de notre mieux… et que rien ne fonctionne selon nos attentes.

Toutefois, au crépuscule de notre vie, l’important n’est pas de se retourner pour contempler la suite des « succès » que nous avons eus dans l’existence. L’important est d’avoir vécu de nombreuses aventures, heureuses ou malheureuses, et d’avoir fait le plus souvent possible de notre mieux.

4. Savoir quand il faut abandonner le terrain

J’ai eu beau tout faire pour bichonner mes groseilliers, mes cassis : peine perdue, chaque année c’était un crève-cœur de voir leurs feuilles jaunir, brunir, et les maigres grappillons verts tomber avant même d’avoir commencé à mûrir.

C’est ainsi : quels que soient vos efforts, il arrive que vous ne soyez tout simplement pas au bon endroit.

Il faut alors avoir le courage de laisser tomber et d’aller voir ailleurs.

Dans le cas de mes groseilliers et de mes cassis, il a fallu que je tente quatre emplacements différents pour, finalement, je ne sais comment, trouver la terre, l’humidité, l’exposition qui leur convenait enfin.

À partir de ce jour, ils ont commencé à produire, produire, produire…

5. La saison de la récolte n’est pas le seul moment de travailler

Lorsque la neige arrive et que le sol gèle, il est temps de se tourner vers d’autres tâches : tri des semences, semis sous abri, nettoyage des outils, entretien des clôtures…

C’est le soin consacré à ces tâches « invisibles » pour le jardinier amateur, lequel croit que tout commence au printemps, qui fait la différence.

De même dans vos études, votre carrière, votre vie amoureuse… profitez des moments de « creux » pour consolider les choses.

6. Soyez prêt pour l’orage

Ne vous faites pas d’illusion : un jour ou l’autre, un orage se déclenchera.

Les monocultures (où tout fleurit en même temps) sont particulièrement vulnérables aux éléments.

Diversifiez vos plantations. Investissez votre temps et vos efforts sur plusieurs fronts à la fois. Faites vos réserves pendant les années de « vaches grasses » pour faire face aux années de « vaches maigres ».

Si un accident se produit, vous pouvez être serein : vous ferez face.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

Découvrez les articles qui concernent ...

Covid : quelles nouvelles de la Suède ?

24/08/2021

Covid : quelles nouvelles de la Suède ?   Je ne vous parle plus du Covid car, depuis plus d’un an déjà, j’ai cessé d’y compre...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (8 votes, average: 2,88 out of 5)
arrow Lire l’article

Le basculement

20/07/2021

Le basculement La situation est grave. Lorsque, il y a quelques mois, certains redoutaient la création d’un passeport vaccinal, il...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (14 votes, average: 3,71 out of 5)
arrow Lire l’article

Vaccination des enfants : il va y avoir de la casse

28/05/2021

Vaccination des enfants : il va y avoir de la casse   Ainsi on apprend que nos enfants seraient des “réservoirs à virus”. “Ce...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (18 votes, average: 3,44 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Leçons de vie dans mon potager''
guest
20 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Richard
Richard
5 mois plus tôt

Une telle masse de connaissances des sciences de la vie me semble destinée à s’investir dans un projet de grande ampleur concernant la bien commun, par exemple la fabrication et la commercialisation d’un pain de grande qualité remettant en usage des farines anciennes.
Le marché existe et attend un maître d’œuvre justement pourvu de la sagesse qui est la vötre. Cordialement.

Lamdarreg Abdelkader
Lamdarreg Abdelkader
5 mois plus tôt

Cet article est plein d’enseignements importants dans la vie. Néanmoins, sachant qu’il n’y a qu’un seul Dieu, il faut aussi travailler pour l’au-delà, afin d’entrer au Paradis.

Marty
Marty
5 années plus tôt

Bonjour, Etant titulaire d’un BTS en Arboriculture fruitière, je vous confirme qu’il existe bien des variétés de pommes alternantes, c’est à dire qui ne produisent qu’une année sur deux, comme par exemple la boskoop. Certaines variétés alternent un peu, d’autres beaucoup, d’autres enfin pas du tout. A cela, en effet, s’ajoutent les conditions climatiques de l’année en question, en particulier les conditions météo au moment de la floraison, qui sont très importantes. Les anciens n’ont donc pas tout à fait tord, même s’ils ne savent pas tout. Merci pour vos conseils , très bons, même si vous ne savez pas… Lire la suite »

françois
françois
5 années plus tôt

Belle transposition du jardin à la Vie de….. Tous les jours!
Pourquoi faudrait il toujours opposer le positif avec le négatif, les échecs avec les réussites?
La Vie n’est Elle pas une sucession d’expériences? Un jour ça porte c’est fruits.
Continuez à nous alimenter…L’Esprit

Marie Hélène
Marie Hélène
5 années plus tôt

WAOUW !!! Quelle sagesse ! Merci pour vos courriers.

momale
momale
5 années plus tôt

pour le travail qu’ils font qui est extraordinaire et leurs graines
http://kokopelli-semences.fr/
cordialement

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous