Remise à plat

12/07/2022
Remise à plat
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Partagez cet article sur :

Santé Nature Innovation devient La Lettre de Jean-Marc Dupuis

Cela fait onze ans maintenant que je diffuse Santé Nature Innovation sur Internet. Au cours de ces années, la formule et les sujets n’ont pas cessé d’évoluer, allant des monographies détaillées sur une vitamine, un nutriment, une maladie ou une thérapie, jusqu’au récit personnel de voyage et au billet d’opinion sur l’actualité.

Alors que je ne traitais, au départ, que le sujet strictement limité de la santé, j’ai été amené avec le temps à aborder des problèmes plus généraux. En effet, la maladie n’intervient pas de façon isolée dans nos vies, indépendamment de nos sociétés, nos modes de vies, de nos goûts, de nos histoires et de nos caractères personnels.

Non, votre état de santé aujourd’hui est déterminé par la société et l’époque où vous vivez, et par les choix de vie que vous avez faits, vous et tous vos ascendants.

En effet, notre patrimoine génétique lui-même n’est-il pas déterminé par les choix matrimoniaux de nos parents ? Nos habitudes alimentaires ne sont-elles pas conditionnées, au départ, par notre éducation familiale ? N’avons-nous pas, chacun, notre propre tempérament, système immunitaire, force ou fragilité, qui nous protègent ou nous poussent vers la maladie ?

La médecine conventionnelle ne comprend pas cela. Elle vous dit : le diabète est causé par l’excès de glucose dans le sang, donc le manque d’insuline et l’excès de sucre dans l’alimentation. Le cancer par les mutations et les toxines. L’arthrose par le surpoids, l’inflammation, les blessures du cartilage. Les maladies cardiaques par la cigarette, le manque d’exercice physique et la malbouffe.

Mais elle ne remonte pas au-delà. Elle ne vous dit pas comment retrouver une vie saine et équilibrée, et la maintenir. Comment faire pour respecter un régime sans sucre. Où trouver la motivation pour faire du sport. Comment arrêter de fumer. Comment respecter nos bonnes résolutions.

Or, c’est là tout le problème !

Les Autorités sanitaires partent du principe qu’elles peuvent nous faire changer d’habitude en nous répétant jusqu’à la nausée de “ne pas manger trop gras, trop salé, trop sucré” ; elles espèrent nous faire craquer à force de marteler que “l’abus d’alcool est dangereux pour la santé”, et de nous nous assommer de slogans “manger-bouger”.

Quelle naïveté. Quel manque de psychologie…

Nous le savons tous, le fait de soigner sa ligne, respecter un régime alimentaire sain, faire du sport, bien dormir et dominer son stress n’est pas la solution pour être en bonne santé, c’est la cause de la bonne santé.

Dire à une personne obèse : pour être en meilleure santé, tu devrais mieux manger et plus bouger, c’est comme dire à un pauvre : pour être plus riche, tu devrais avoir plus d’argent.

Cela paraît logique. C’est en fait absurde et insultant.

Plus j’étudiais la santé, plus mes connaissances se développaient dans la domaine, plus j’ai pris conscience que la santé est un tout. Elle ne peut être séparée de l’état affectif, psychologique, social, des personnes.

Même une maladie contagieuse qui semblent pouvoir toucher n’importe qui, indépendamment de votre âge ou de votre état de santé, comme la grippe, le rhume ou la gastro, dépendent en fait de la société où vous vivez. Le Covid ne serait pas devenu en quelques semaines un problème mondial sans les transports aériens et la vie dans les mégalopoles.

La médecine travaille le nez dans le guidon. Elle cherche à traiter la maladie sans traiter les causes. Par exemple, elle cherche un “remède à la dépression” en essayant de trafiquer les neurotransmetteurs (molécules chimiques dans le cerveau) responsables des émotions, mais elle n’a (évidemment) aucune prise sur les causes objectives, réelles et pratiquement insurmontables qui provoquent le désespoir dans les populations modernes, et qui expliquent qu’un cinquième de la population soit dépressive. Elle cherche le nouveau médicament contre des maladies sexuellement transmissibles tout en s’interdisant de mettre en garde contre les pratiques sexuelles qui provoquent ces maladies. Elle cherche à guérir les maladies cardiaques avec une pilule miracle, une nouvelle opération, une greffe de cœur artificiel ou de cœur de cochon, mais n’a bien sûr aucun moyen d’agir sur les modes de vies à l’origine de l’épidémie de maladies cardiaques.

Sur le sucre, comment ignorer que la surconsommation de bonbons, sucreries, biscuits, boissons sucrées, malbouffe, est causée avant tout par la détresse affective ? Dans un monde où la douceur de vivre se fait rare, on la remplace bien sûr par la douceur du goût sucré qui est toujours à portée de main et de porte-monnaie, dans chaque kiosque à journaux, caisse de supermarché, distributeur automatique sur le quai des gares.

La médecine moderne a-t-elle inventé le traitement contre la détresse affective ? Assurément non.

Et ce n’est pas tout : il y a encore la question du coût. Car il est bien beau d’inventer des traitements, des opérations. Encore faut-il que le patient parvienne à se les faire prescrire par un professionnel disponible, et que le système de santé soit organisé donc financé. Dans un monde qui s’enfonce dans la crise économique, où des pénuries impensables il y a peu se multiplient, où des milliers de médicaments sont en rupture de stock, où les urgences ferment, et où l’on annonce que l’hiver prochain pourrait sonner le retour des interruptions de chauffage, n’est-il pas temps d’être réaliste, courageux, d’ouvrir les yeux sur la réalité qui nous arrive dessus, et sur les problèmes très concrets que nous devons désormais affronter ??

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de remettre à plat la lettre de Jean-Marc Dupuis et de proposer, à tous mes fidèles lecteurs, un nouveau départ. J’ai décidé de terminer le cycle de Santé Nature Innovation, qui a bien assez duré, et de lancer une nouvelle série intitulée tout simplement : La lettre de Jean-Marc Dupuis.

J’arrête la société SNI Editions, elle a fait son temps. La lettre de Jean-Marc Dupuis sera désormais éditée par une nouvelle société, VL Management, que je suis en train de rebaptiser Jean-Marc Dupuis Editions (ce qui sera fait d’ici la rentrée pour compter avec la lenteur administrative).

Sur le plan pratique, cela ne change rien pour vous. Vous n’avez aucune démarche à suivre. Vous pouvez bien entendu vous opposer à ce que votre adresse email soit transférée à VL Management. Depuis toujours, les personnes qui souhaitaient se désinscrire de ma lettre pouvaient le faire en un simple clic, et ce sera toujours le cas. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, adresser un email à l’adresse donnees-personnelles@santenatureinnovation.com, ce qui aura pour conséquence de mettre fin à votre abonnement à la lettre:

Sur le plan administratif : vous n’avez rien à faire non plus. Dans le cadre du changement d’éditeur, les adresses emails et autres données le cas échéant des abonnés à Santé Nature Innovation seront transférées à VL Management. SNI Editions supprimera de ses systèmes toutes les données vous concernant. Dans la mesure où SNI n’éditera plus la lettre Santé Nature Innovation de Jean-Marc Dupuis, elle supprimera l’ensemble de vos données personnelles en sa possession, à l’issue des délais légaux de conservation. Durant ces délais, vos données ne seront conservées que sous forme d’archivage et ne seront plus utilisées par SNI Editions. Pour en savoir plus sur vos droits, vous pouvez consulter la politique de confidentialité de SNI Editions.

Une chose encore : j’utilise désormais une nouvelle plateforme pour diffuser mes lettres, appelée partager.io. En tant que lecteur, cela ne vous intéresse pas, et vous ne verrez pas la différence. Mais pour moi, cela fait une différence très grande car c’est un système très souple et simple à gérer qui va me permettre de diffuser mes lettres sans aucune assistance technique, et sans débourser un centime. Je vous informe à tout hasard de ce bon plan dont vous pourriez avoir envie de profiter, vous aussi, si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de diffuser comme moi des lettres d’information, quel que soit le sujet (partager.io n’est pas réservé à la santé).

Je vous promets en tout cas de continuer à vous livrer, en toute liberté, mes points de vue sur les traitements qui sortent, les problèmes qui empêchent les gens d’être heureux et en bonne santé. En vous remerciant de votre confiance et de votre fidélité, je vous redis…

A votre santé!

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Nouveau remède à l’obésité et au diabète : la transition écologique

08/06/2022

Nouveau remède à l’obésité et au diabète : la transition écologique   En 1950, il n’y avait pratiquement pas de gros en Franc...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 2,80 out of 5)
arrow Lire l’article

Dialogue de sourd

03/06/2022

Dialogue de sourd   J’essaye de me faire une opinion sur le cas de François Champart. Vous l’avez certainement lu dans la pre...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 3,50 out of 5)
arrow Lire l’article

Après l’épidémie et la guerre, les mauvaises récoltes

17/05/2022

Après l’épidémie et la guerre, les mauvaises récoltes   Nous avions eu l’épidémie, puis la guerre. Voici que les journaux ann...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Remise à plat''
guest
10 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Nouira
Nouira
24 jours plus tôt

Bonjour, je vous suis depuis quelques années,je consulte régulièrement le blog,ce fut un plaisir de lire vos articles,.
merci pour tout vous conseilles,le temps consacré pour écrire,j’ai appris tellement de choses et je suis ravie.
Bonne continuation à vous.
Habiba

Rivière Elsie
Rivière Elsie
25 jours plus tôt

Bonjour c’est mdame Elsie Rivière je vous souhaite une très belle réussite pour votre lecteur de santé ça ma m’aider beaucoup merci encore bonne continuation à vous merci, Elsie Rivière

Devinck Chantal
Devinck Chantal
26 jours plus tôt

Je vous souhaite tout le succès que vous méritez dans votre nouvelle aventure…une fidèle lectrice cordialement

Sabran Gabrielle
Sabran Gabrielle
26 jours plus tôt

MERCI, votre lettre traduit mes pensées depuis quelques années et de les voir écrites simplement et justement me rassure, je ne suis pas seule à penser de cette manière.
Je vais donc vous suivre assidument.
Belle continuation et encore merci.

Pierrette
Pierrette
26 jours plus tôt

Bonjour félicitation à vous je lie tout vos commentaires très intéressants malheureusement
il y a des produits que nous au Québec ne pouvons s’approprier mais j’aime vos conseils
merci et bonne santé à vous.

REG
REG
26 jours plus tôt

Bonjour. Vos intentions sont excellentes. Vos projets sont très intéressants. Mais Vos articles sont trop trop trop long. Ils sont illisibles. Vos idées sont diluées dans un baratin qui lasse, lasse, lasse Vos lecteurs. Vous êtes hors du temps. Le temps de la vitesse. Un conseil : des articles très courts qui vont très rapidement au but. Vous aurez une audience plus large et bcp plus de succès. Et vous serez plus utiles à vos lecteurs. J’étais un de vos plus fidèles lecteurs mais j’ai renoncé à vous lire depuis bien longtemps. À bon entendeur salut. Amicalement. REG.

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous