Régime cétogène : et en plus, c’est bon pour la santé !

08/09/2020
Régime cétogène : et en plus, c’est bon pour la santé !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (11 votes, average: 2,73 out of 5)

Régime cétogène : et en plus, c’est bon pour la santé !

 

Le régime cétogène consistait, à l’origine, à ne manger que des graisses. Imaginez : beurre, huiles, gras de viande, margarine, crème fraîche, et on recommence !

C’était quasi-impossible. D’ailleurs ce régime n’était pratiqué qu’en milieu hospitalier, sur des périodes courtes (deux semaines maxi). Il servait à traiter l’épilepsie, pour laquelle il était le seul traitement connu.

Aujourd’hui, le régime cétogène s’est démocratisé. Il se pratique à tout bout de champ, mais de façon plus cool.

Il consiste en fait surtout à réduire la part de glucides, autrement dit d’arrêter les céréales, les pâtes, les pommes de terre, le lait et bien sûr toutes les sucreries. Un tel régime n’élimine toutefois pas les glucides, qui restent présents dans les légumes, les fruits, et même, quoiqu’en faible quantité, dans la viande et le poisson.

Aucune restriction calorique

Le régime cétogène possède l’immense avantage de ne pas imposer de restriction calorique. Théoriquement, vous avez donc le droit de manger autant que vous voulez, tant que vous évitez le aliments interdits.

En pratique, manger de grandes quantités d’aliments gras et protéinés est difficile car écœurant. Les gens qui suivent rigoureusement le régime cétogène ont donc bel et bien tendance à réduire leurs apports caloriques, et donc à maigrir rapidement.

L’avantage du régime cétogène est qu’il ne produit pas de carences en nutriments essentiels, type acides gras oméga-3, acides aminés ou vitamines, dont la consommation est, au contraire, encouragée puisque ces nutriments se trouvent d’abord dans les légumes, fruits, poissons, viandes, œufs, fromages, noix de toutes sortes, qui sont à la base de ce régime.

Dans mon entourage proche, plusieurs personnes se sont donc lancées ces dernières années dans le régime cétogène, avec d’excellents résultats. Une perte de 15 kg, en trois mois, et sans aucune reprise de poids, est un objectif réaliste pour toute personne décidée à pratiquer ce régime sérieusement.

Ce régime a en outre l’avantage de ne pas fragiliser le squelette, et de préserver voire augmenter la masse musculaire. En effet, un inconvénient important des régimes classiques, dits de “restriction calorique”, est que le corps va puiser dans ses réserves pour fonctionner, et pas seulement dans les réserves de graisse qu’on aimerait voir fondre en premier. Les muscles disparaissent et, surtout, le collagène des os, essentiel pour leur solidité, perd en densité. Vous êtes plus léger parce que votre squelette est plus léger, mais cela n’améliore en rien votre silhouette et vous rend plus vulnérable aux fractures.

Au bout du compte, vous êtes plus faible, plus fragile, ce d’autant plus que les muscles sont d’importantes réserves pour le système immunitaire en cas d’infection (c’est pourquoi on maigrit tant quand on est malade : le système immunitaire puise dans les muscles pour fabriquer des anticorps).

Le régime cétogène permet d’éviter ces problèmes.

Les protéines bonnes pour la santé

Le régime cétogène souffre toutefois de la mauvaise publicité faite aux protéines. Cette mauvaise réputation date pour l’essentiel d’une campagne menée dans les années 2010 contre les méfaits du régime Dukan (protéines exclusivement, sans graisses ni glucides).

Une intense campagne de dénigrement menée par des confrères sans doute jaloux de la réussite financière du Dr Dukan, il est vrai considérable, a entraîné le discrédit des protéines, accusées de provoquer des blocages des reins.

De plus, il existerait un lien entre consommation de protéines animales et cancer, ainsi que maladies cardiovasculaires. Ce phénomène serait provoqué par les acides aminés riches en soufre qu’on trouve dans les protéines animales. Manger trop de viande inquiète donc de nombreuses personnes.

Cependant, une nouvelle étude menée par une équipe iranienne, portant sur la consommation de protéine et le risque de mortalité toutes causes confondues, montre que la consommation totale de protéines est associée à une réduction de 6 % de la mortalité. [1]

Les protéines végétale seules sont encore plus efficaces, ce qui réjouira végans et végétariens : elles sont associées à une réduction de la mortalité de 8 % et une réduction de la mortalité cardiovasculaire de 12 %.

Et vous pouvez y aller : chaque fois que vous augmentez de 3 % votre consommation énergétique de protéines, vous bénéficiez d’une réduction de 5 % de votre risque de décès toutes causes confondues !

Ces bienfaits proviendraient de la fermentation bactérienne des protéines végétales, qui pourrait participer à la baisse de la production de métabolites potentiellement toxiques, comme l’ammonium, les phénols, les métabolites du tryptophane ou les sulfures. [2]

Lentilles, pois, haricots et soja peuvent donc être ajoutés sans crainte à votre régime cétogène, si vous le pratiquez déjà, ou si vous décidez d’en démarrer un.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (11 votes, average: 2,73 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Cœur : méfiez-vous des stents

25/09/2020

Cœur : méfiez-vous des stents Un stent est un petit tube qu’on glisse dans les artères, à l’endroit des rétrécissements, pour lais...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 2,00 out of 5)
arrow Lire l’article

Bonne nouvelle pour les cardiaques

24/09/2020

La colchique (fleur) réduit fortement le risque cardiovasculaire « Colchiques dans les prés, fleurissent, fleurissent… » Tou...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 3,00 out of 5)
arrow Lire l’article

Nouvelles du front

18/09/2020

Nouvelle édition des chiffres des décès du Covid-19 Ceci est la nouvelle édition de mon suivi bimensuel des chiffres de mortalité ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (7 votes, average: 2,57 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Régime cétogène : et en plus, c’est bon pour la santé !''
guest
8 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Maryse
Maryse
5 jours plus tôt

Avant de se lancer dans un régime, quel qu’il soit, faire appel au bon sens ! Manger en quantité raisonnable … pour cela, achetez des assiettes plus petites ou prenez une simple assiette à dessert … parce que plus l’assiette est grande plus on a tendance à la remplir … ne vous resservez pas de chaque plat … mangez sainement, cuisinez, n’achetez pas de produits transformés, mangez local et de saison … et faites-vous plaisir !

Maryse
Maryse
5 jours plus tôt

Pour mes cuissons, en dehors de l’huile d’olive pur les légumes, je privilégie la graisse de canard pour deux raisons, la première c’est que j’en ai marre de cuire une viande dans une huile (colza, tournesol ou arachide) qui me renvoie des effluves de poisson et la seconde, je dirai la principale, c’est que c’est naturel (achetée chez un producteur local) et ça ne dégage pas ces odeurs de poisson quand je cuis un steak ou une escalope.

Marie ange
Marie ange
8 jours plus tôt

Bonjour Sophie je vois que vous demandez pour les lentilles et les pois. Vous voyez, déjà là, ils ne sont pas cohérents. Moi j’ai lu qu’il ne fallait pas en manger et vous, vous avez lu que l’on doit en manger. Moi j’ai perdu 47 kgs grâce à WEIGTH WATCHERS ET ÇA MARCHE ET SUR LE LONG TERME Mais surtout. SURTOUT, on ne manque de rien c’est très agréable (je ne fais pas de pub, c’est juste mon expérience qui parle) et ma sœur a suivi un régime cétogène et son médecin le lui a interdit rapidement (elle avait perdu… Lire la suite »

Marie ange
Marie ange
8 jours plus tôt

Bonjour, je lis depuis très longtemps santé nature innovation et je peux vous dire que ce n’est pas du tout le message que j’ai lu dans certains articles, à savoir : pour arriver à la cétose il faut en vouloir puis il manque pas mal de nutriments et autres qui font que l’on ne se sent pas très bien, mais le pire reste dans le fait qu’il faut le faire À VIE et ça vous ne le dites pas. De plus votre article est très incomplet d’où l’erreur de croire que ça va marcher. Alors oui au départ ça marche… Lire la suite »

Anne Poirier
Anne Poirier
13 jours plus tôt

Votre article est très intéressant et je m’apprêtais justement à vouloir commencer cette façon de m’alimenter.
Est-ce qu’il y a un danger à adopter cette façon de manger à long terme? Pourriez-vous également me conseiller des endroits pour trouver des menus de départ et des suggestions de repas car partout où j’ai fait mes recherches il y avait toujours une demande d’argent et des abonnements à payer.
Merci à vous!

Anne P.

Jean CRUSTIN
Jean CRUSTIN
14 jours plus tôt

Où sont les sources annoncées ?

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda