Guérir grâce aux pierres

26/01/2020
Guérir grâce aux pierres
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (29 votes, average: 3,62 out of 5)
Partagez cet article sur :

En défense de la lithothérapie

 

La lithothérapie (médecine par les pierres) est évidemment décrite partout comme une arnaque, une “pseudo-science” s’adressant aux esprits bornés, obscurantistes, ennemis du Progrès.

C’est vite vu.

Des chercheurs “très-intelligents-et-très-rationnels” se sont amusés à faire l’expérience :

Je prends des personnes qui ont mal à la tête. Je les divise en trois groupes. Au premier, je donne de l’aspirine, au second, une pierre d’agate (ou d’opale, ou de quartz) à suspendre autour du cou, et au troisième un faux médicament (placebo). Bingo, c’est dans le groupe “aspirine” que les maux de tête sont le mieux soulagés. Dans le groupe qui a reçu une pierre, l’amélioration n’est pas supérieure à celle du groupe placebo. Verdict : la lithothérapie est une arnaque.

Pas besoin d’avoir fait dix ans de médecine pour ça.

Pas besoin, surtout, de disposer de budgets publics pour mener une telle expérience…

Si la chose n’était pas interdite par la loi au premier venu, on pourrait la reproduire dans n’importe quelle classe de collège, en cours de science-nat, entre la dissection de la grenouille et l’observation au microscope des parties génitales du drosophile.

Mais peut-on vraiment, en deux heures de temps (ou moins), invalider une pratique qui remonte à des millénaires de civilisation ?

Plus profondément, peut-on, sans rien gâcher, considérer l’attirance, l’attraction que ressentent les êtres humains pour les pierres, comme irrationnelle, inutile ?

Cela me paraît, pour ma part, inutilement barbare et brutal.

Regardez ces quelques pierres.

Il s’agit de l’azurite-malachite, de la calcédoine, de l’ambre, de l’amétrine, de l’amonite et de la cornaline :

pierres d'azurite-malachite pierre de calcédoine pierres d'ambre
de l’amétrine de l'amonite pierre de cornaline

 

Ou encore l’aigue-marine, le bois silicifé et l’agate du Botswana :

aigue-marine le bois silicifé pierres d'agate du Botswana

 

Que ressentez-vous en les voyant ?

Si vous êtes comme moi, vous êtes fasciné par leur couleur, leurs reflets, leur structure, leur mystère. On dirait que ces pierres vivent.

On a envie de les toucher, de les caresser. Les enfants, bien sûr, les porteront à leur bouche, et seront déçus qu’elles n’aient pas le goût de bonbon.

Surtout, on a envie de les avoir avec soi. De les mettre dans sa poche (ou dans un vide-poche…)

Ce ne sont pourtant que des pierres de bas prix, très courantes, banales vous diront les géologues.

Il n’existe pourtant aucune civilisation, aucune culture, aussi primitive soit-elle, où les Hommes n’ont pas recherché de telles pierres, comme s’il s’agissait pour eux d’une des choses les plus vitales qui soient.

Toutes les sociétés n’ont pas des salles de bain, ni voitures, ni même des chaussures.

Toutes, pourtant, ont des pierres. Comme si la vie humaine ne pouvait pas avoir lieu sans de jolies pierres sur soi, avec soi, dans sa maison (ou dans sa case).

Les pierres à travers les âges

Aujourd’hui plus que jamais, nous les hommes modernes, “civilisés”, férus de “technologie”, nous recherchons et apprécions plus que tout, comme nos plus lointains ancêtres, les pierres pures, de couleur, brillantes, scintillantes.

Diamants, rubis, émeraudes, saphir, diamants de couleur s’arrachent dans les salles des ventes à des millions ou des dizaines de millions d’euros.

pierres brillantes

Cette bague en diamant rose a été acquise pour 46 millions de dollars !

Quel mystère se cache derrière cette fièvre ?

Se pourrait-il que nous soyons plus proches que nous le pensions :

  • Des Sumériens qui, il y a 6000 ans en Mésopotamie, étaient prêt à tout sacrifier pour obtenir des cristaux ?
  • Des Egyptiens de l’Antiquité qui recherchaient le lapis-lazuli, la turquoise et la cornaline pour combattre les maladies et les énergies négatives, et qui en ornaient les sarcophages de leurs rois, pour les accompagner dans leur voyage dans l’Au-delà ?
sarcophage
  • Des Chinois et des Indiens qui, dans leurs plus anciennes traditions médicinales hindouistes et bouddhistes, considéraient les pierres comme un lieu de haute concentration d’énergie, capable de connecter les éléments physiques avec les éléments surnaturels du corps ;
  • Des Européens de l’époque médiévale qui ornaient les objets les plus sacrés (reliquaires, calices, mitres et crosses), autrement dit ceux qui leur donnaient accès à la vie éternelle, avec les gemmes les plus colorées ?
calis
  • Des rois, reines, empereurs et impératrices de toutes les époques, qui, comme symbole de leur autorité, de leur puissance, se parent des plus belles pierreries ?
couronne pleine de pierres

La couronne des tsars de Russie.
  • Des rois et reines d’aujourd’hui qui, s’ils ne portent plus les tenues d’autrefois et ont abandonné beaucoup des vieilles traditions, se sont bien gardés de se priver également… de leurs pierres :
kate middleton

Kate Middelton porte à son doigt le magnifique saphir qui avait appartenu à Lady Diana.

Allons, allons… soyons pour une fois, honnête et courageux !

La vérité, mes chers lecteurs, c’est que ces pierres jouent un rôle immense dans notre vie !

Elles nous accompagnent. Elles nous rassurent. Elles nous structurent. Elles sont un souvenir, et un symbole, de qui nous sommes, par rapport à qui.

Nous ne sommes pas tous mariés au futur roi d’Angleterre, et nous n’avons pas tous les moyens d’acheter des diamants roses à plusieurs millions d’euros.

Mais qu’importe. La Nature avait bien prévu cela.

Elle nous fournit des pierres de toutes sortes, de toutes les formes et couleurs, pour notre joie, pour notre vie. Pour augmenter nos moments de bonheur, et apaiser nos moments d’épreuve.

Les scientifiques, avec leurs gros sabots et leur expériences cliniques un peu pathétiques, n’ont pas réussi à comprendre l’utilité de ces pierres pour les malades ? Ils ne pensent pas qu’elles peuvent nous aider à aller mieux ?

Qu’ils cherchent encore !

En ce qui me concerne, je n’ai aucun doute là-dessus.

Pour notre équilibre, donc pour notre santé et notre longévité, nous avons besoin de jolies pierres.

  • Pour les mettre au doigt, autour du poignet, en pendentif, aux oreilles, sur la tête ou incrustées ailleurs sur la peau ;
  • Pour orner les objets qui nous sont chers : cadre à photo, bouchon de parfum, médaille ou autre ;
  • Pour poser, tout simplement, sur notre table, nos meubles de salon, notre bureau, notre table de nuit…
  • Pour offrir, en manifestation de reconnaissance, d’un souvenir, d’un grand événement ;
  • Et je n’oublie pas, évidemment, les pierres tombales, ce serait tout un sujet en soi. Rappelons que le plus beau tombeau du monde, qui est à la fois le plus bel hymne à l’amour jamais composé par un homme pour sa femme, le Taj-Mahal, est comme il se doit incrusté de pierres précieuses, du haut en bas :

bâtiment fait de pierres

détails

fleurs

Plutôt que de raisonner avec notre tête et d’accumuler des colonnes de chiffres pour savoir si la thérapie par les pierres “marche” ou pas, laissons parler notre cœur, qui en sait bien plus long que nous sur ce qui est bon pour nous.

Les scientifiques nous disent, sur Wikipédia, que l’énergie des pierres n’existe pas.

Mais moi, je peux témoigner que je ressens une énergie immense quand je regarde une belle pierre de près, que je la touche, que je l’offre, que je l’accroche, dans un grand mouvement de tendresse, autour du cou de ma bien-aimée.

Je ne suis pas Maharadjah et je ne pourrai pas construire pour elle le Taj-Mahal.

Sans doute. Mais à mon échelle, avec un tout petit budget mais avec de l’imagination (et de l’amour), dès aujourd’hui je sais que je peux lui offrir des pierres qui lui feront plus de bien que tous les antibiotiques et tous les cachets d’aspirine du monde.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (29 votes, average: 3,62 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Contre le stress, travaillez votre gratitude

08/12/2023

Le plus beau cadeau fait aux autres… et à nous-mêmes   Chère lectrice, cher lecteur, Le stress, les angoisses, sont en train ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (11 votes, average: 4,36 out of 5)
arrow Lire l’article

Ces malades qui sont indispensables

24/04/2022

Ces malades qui sont indispensables   En théorie, ce sont les bien-portants qui s’occupent des malades. En pratique, ce sont ...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 5,00 out of 5)
arrow Lire l’article

“Une bonne épidémie pour nettoyer tout ça” ??

08/03/2020

“On est trop nombreux de toute façon”   Propos atroces entendus tandis que je buvais un café au comptoir : –...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (40 votes, average: 4,15 out of 5)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Guérir grâce aux pierres''
Subscribe
Me notifier des
guest

54 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Françoise
Françoise
1 année plus tôt

Bonsoir ! Merci beaucoup pour cet article en défenses des pierres et de leurs bienfaits. Je suis une passionnée de minéraux depuis mon adolescence, et depuis quelques années j’aii entrepris de me soigner avec ma collection dont beaucoup sont propices à soigner. J’utilise le lapis lazuli ou l’améthyste pour les migraines et si ça ne suffit pas, je prends une dioptase (tellement jolie). Je me sers également des magnétites, du quartz fumé, de la fluorine et des pyrites pour mes douleurs de sciatique ou d’hernie discale. Oh bien sûr ça n’enlève pas la maladie mais cela me soulage assez souvent.… Lire la suite »

savonette
savonette
1 année plus tôt

pour info : Notre corps fortement composé de silicium vibre toujours en nous, ainsi que tous les cristaux de la planète. le corps est composé de 25 billions de cellules, dans chacune d’elles se trouve un centriole au centre duquel il y a 1micro cristal de roche. Chaque centriole a une fonction spécifique et détermine tout le métabolisme cellulaire . Chaque noyau de cellule a 2 centrioles perpendiculaires. En cas de cancer, 1 fois sur 2 elles deviennent parallèles. quand on approche 1 cristal de roche d’1 boîte de Pétri, contenant 1 culture cellulaire, on note une modification des vibrations centriolaires… Lire la suite »

Annie
Annie
1 année plus tôt

Bonjour Jean Marc , merci pour cet article joyeux sur les pierres , je les aime toutes car elles sont beauté si en plus elles aident c’est cadeau.
Quasi inusable, pas très rentable pour le business 🙂 on peut donc comprendre les résultats d’études en leur défaveur.
Bonne soirée .

Anne-Marie
Anne-Marie
1 année plus tôt

Quel bel article Jean Marc-! a part le fait que oui bien sur toutes les pierres sont amies de qui veut bien les sentir, les écouter, bien sur qu’elles ont des qualités d’aide indéniables et leur beauté si profonde, si fascinante- Et la fin de cet article, je le trouve aussi très beau, l’attention que vous portez à vos choix pour une bien aimée, c’est ce à quoi les pierres s’adressent, à l’ouverture du coeur- merci d’avoir le courage de dire- c’est beau et humble- annemarie

Lesage Gilbert
Lesage Gilbert
1 année plus tôt

Bonjour Jean Marc….. très bon article sur le sujet. Je suis un adepte de la litotherapie. J’ai acheté beaucoup de pierres pour moi et pour offrir. Je ne citerai que la malachite recommandé pour les os et les articulations et les douleurs sont parties depuis que j’en porte

Ghislaine
Ghislaine
2 années plus tôt

Bonjour,
Je suis moi même une fervente adepte de la lithothérapie. J’avais un syndrome du canal carpien qui devenait gênant, depuis que je porte la pierre de bian shi toutes les nuits, cela va mieux et la lettre de mon médecin pour le chirurgien est toujours au fond de mon sac à main.
Je porte régulièrement des pierres et j’en ressens les nombreux bienfaits

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous