Covid : la faute de Macron

06/05/2022
Covid : la faute de Macron
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 3,50 out of 5)
Partagez cet article sur :

Mais c’est nous qui payons

Quand le Covid est apparu, Emmanuel Macron a demandé aux meilleurs médecins du pays comment limiter au maximum la contagion.

Leur réponse a été grosso modo la suivante :

Pour diminuer au maximum la contagion, restez chez vous, ne laissez personne vous approcher, n’allez plus au travail, annulez vos sorties, réunions, fêtes, voyages, n’allez plus au cinéma, ni au restaurant, ni au bar, ni au musée, ni à la messe ni à la mosquée, ni, si possible, faire de courses. N’embrassez plus, ne serrez plus les mains, ne prenez plus les transports en commun, portez des masques les plus hermétiques possibles, lavez-vous et désinfectez vous les mains plus souvent possible, portez des gants si vous le pouvez. Dès qu’un vaccin sera disponible, faites vous vacciner, et faites les rappels. Ces mesures seront d’autant plus efficaces qu’elles concerneront un grand nombre de personnes, des nourrissons aux personnes âgées, quel que soit leur état de santé, et si possible dans le monde entier.

Oui, c’était radical. Mais c’était la réponse la plus juste, médicalement parlant. C’est la façon la plus crédible pour stopper une épidémie. En conscience, les médecins ne pouvaient pas dire autre chose que ça.

Le problème, bien sûr, c’était les conséquences pratiques. Qu’allait-il se passer, pour notre société, si l’on mettait en place un tel programme, jusqu’au bout ?

Cela ne pouvait que provoquer une catastrophe.

Mais réflexion faite, ce n’était pas la faute des médecins : ils n’ont fait que répondre à la question qu’on leur posait. Et, avec le recul, je ne pense même pas que c’est pas parce qu’ils étaient achetés par les labo, qu’ils ont donné ces conseils.

La faute de Macron

La responsabilité de la faute appartient à Emmanuel Macron.

Il a décidé d’agir en ne tenant compte que de l’aspect médical, alors que sa tâche est au contraire de tenir compte de toutes les données du problème : les conséquences pratiques, humaines, sociales, psychologiques de ses décisions.

C’est cela, l’art de la politique.

Mais dès le premier jour, il a voulu s’en tenir à un discours simpliste et irresponsable : Mesdames et Messieurs, rassurez-vous, je ferai tout ce qui est possible pour limiter la contagion du Covid, quoi qu’il en coûte au pays.

Inévitablement, cela allait nous conduire collectivement à une catastrophe. C’était parfaitement prévisible. Et ils n’ont rien voulu lâcher, quelles que soient les conséquences qui s’abattaient sur nous comme un tsunami 

  • Des millions d’opérations chirurgicales, de rendez-vous médicaux, d’examens, allaient devoir être annulés, et les patients n’allaient pas être traités ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les infarctus, les AVC, les maladies cardiaques n’allaient plus pouvoir être pris en charge avec la rapidité nécessaire ? Peu importe, on ne change rien.
  • Des centaines de milliers de personnes âgées allaient devoir passer des mois à l’isolement total dans les Ehpad ? Peu importe, on ne change rien.
  • Beaucoup allaient mourir dans le plus atroce isolement, sans avoir pu être approchés une dernière fois par un être humain ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les enterrements allaient devoir se faire en tout petit comité, empêchant les gens de se retrouver pour se soutenir et entreprendre ensemble le travail de deuil ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les gens n’allaient plus pouvoir se rencontrer, s’aimer, se marier ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les familles ne pourraient plus accompagner leurs enfants, conjoints, parents ou grand-parents à l’hôpital ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les femmes allaient devoir accoucher seules à l’hôpital, et les pères être privés de voir leur enfant naître ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les jeunes n’allaient plus pouvoir se préparer aux examens, au bac, ni vivre les expériences normales et irremplaçables de la jeunesse (sortir, faire des rencontres, tomber amoureux…) ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les enfants n’allaient plus pouvoir jouer dans la cour de récréation ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les bébés n’allaient plus pouvoir apprendre, dans les crèches, à parler et à sourire, privés de l’occasion de voir des visages humains ? Peu importe, on ne change rien.
  • Des milliers d’entreprises allaient faire faillite, se désorganiser, allonger les délais jusqu’à instaurer un chaos économique profond, empêchant pour des mois ou des années d’innombrables activités et projets d’avoir lieu ? Peu importe, on ne change rien.
  • Les tribunaux allaient cesser de rendre la justice, les dossiers allaient trainer des mois et des années de plus, au désespoir des personnes dont la vie était suspendue à ces décisions ? Peu importe, on ne change rien.
  • Etc.

En fait, rien de rien, aucun argument ne pouvait tenir face à l’argument : “chaque mort est un mort de trop, chaque cas de Covid qui peut être évité doit être évité”.

Mais j’insiste : les médecins n’ont fait que ce qu’on leur demandait : proposer des mesures, qui, selon la théorie médicale, empêcheraient un maximum de personnes de tomber malades du Covid. Ce n’était pas leur rôle, ni leur compétence, ni leur pouvoir d’ailleurs, de prendre en compte les conséquences pratiques des mesures sanitaires drastiques qui ont été prises.

Les médecins ne sont pas coupables ; ce sont les Autorités qui ont commis une faute en leur transférant le pouvoir

Tout l’art de diriger consiste à obtenir le plus de bienfaits possibles, en causant le moins de dommages possibles.

Après avoir écouté les médecins, Emmanuel Macron aurait dû écouter toutes les personnes qui s’inquiétaient des conséquences des mesures radicales. Et il aurait dû en tenir compte.

Il ne l’a pas fait. Il s’est contenté de la première étape. On commence tout juste aujourd’hui à mesurer les conséquences, avec une crise économique et politique qui s’aggrave de jour en jour.

Mon diagnostic sur Macron est qu’il s’agit d’un personnage immature, narcissique, et totalement incompétent pour assumer la tache de chef d’Etat. Je ne le dis pas pour faire de la politique, mais pour inciter mes lecteurs à se tenir sur leurs gardes, et à ne plus accorder le moindre crédit (s’ils l’ont jamais fait…) à ses discours, qui ne sont faits que pour manipuler les gens et promouvoir sa petite personne.

Aujourd’hui, il a été prolongé pour cinq ans au pouvoir. Dieu sait ce qu’il va encore commettre comme âneries. De notre côté, nous n’y pouvons rien, et n’avons aucune solution à proposer pour atténuer les conséquences. Bien entendu, cela ne nous empêchera pas de continuer à vivre, apprendre, progresser sur le plan individuel, dans le domaine de notre santé.

Et c’est cela l’essentiel, heureusement.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 3,50 out of 5)
Cliquez ici pour voir les commentaires
Découvrez les articles qui concernent ...

Après l’épidémie et la guerre, les mauvaises récoltes

17/05/2022

Après l’épidémie et la guerre, les mauvaises récoltes   Nous avions eu l’épidémie, puis la guerre. Voici que les journaux ann...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article

Suède et Covid : bilan

13/05/2022

Suède et Covid : bilan   Vous vous souvenez il y a deux ans. Les Suédois se faisaient traiter de fous, d’irresponsables, d’as...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article

Les maniaques du contrôle

11/05/2022

Les maniaques du contrôle   Le “maniaque du contrôle”, c’est l’homme qui ne se laisse jamais aller, qui est sans cesse en tra...

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
arrow Lire l’article
Commentaires sur l'article
''Covid : la faute de Macron''
guest
82 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Naretto Georges
Naretto Georges
10 jours plus tôt

Non, monsieur Dupuis, les médecins n’ont pas répondu à la question.
Ont-ils parlé de l’immunité ? De la renforcer ? De la dangerosité réelle de ce virus ? NON NON et NON. Restez chez vous et prenez du paracétamol. C’est ça le boulot d’un médecin ? Faire 7 ou 8 ans d’études pour dire ça ? Macron, bien sûr est coupable, mais les premiers à condamner sont bien les médecins.

Messý
Messý
11 jours plus tôt

Les législatives ne sont plus bien loin voter pour qui vous voulez sauf pour un macroniste. Si Macron n’obtient pas la majorité absolue à la chambre il sera obligé de composer avec l’opposition qu’elle soit de droite ou de gauche. En leur temps Mitterrand et Chirac l’ont fait sans problème

Dpq
Dpq
11 jours plus tôt

Vous déclarez : “ses discours, qui ne sont faits que pour manipuler les gens et promouvoir sa petite personne.”
Vous est-il jamais passé par la tête que cette formulation s’applique particulièrement à vous-même, plutôt qu’à beaucoup d’autres ? A bon entendeur !

Thuot
Thuot
10 jours plus tôt
Reply to  Dpq

Non! De la part de M. DUPUIS ce n’est pas de la manipulation c’est juste du commentaire. Meis MACRON lui,est un manipulateur

tainturier
tainturier
12 jours plus tôt

Vos articles peuvent être interessant … Mais pourquoi nous assener VOS opinions …. vous n’aimez pas Le Président Macron ;….. je m’en moque … en tout cas je vais me désabonner de toutes vos éditions …. car comment vous écouter ?… et vous croire … quand vous etes si Fermé à autre idée que la VOTRE …!!!!!????
Ca m’a l’air compliqué pour se faire rembourser les abonnements en cours … mais je vais essayer ….
Bien déçue de votre étroitesse de vue ….

Georgees PN
Georgees PN
8 jours plus tôt
Reply to  tainturier

On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.
Si vous trouvez normal d’imposer à une population des dispositions sans AUCUN fondement scientifique (masque, confinement, Rivotril, etc…), si vous trouvez normal d’interdire une molécule sur la base d’une étude totalement frauduleuse, si vous trouvez normal d’interdire aux médecins de soigner, si vous trouvez normal d’imposer une thérapie sur laquelle on n’a aucune étude de génotoxicité, (etc., j’abrège)
ALORS, vous n’avez rien à faire parmi nous et pourquoi lisez-vous SNI ???

Jean-Claude GIROUDON
Jean-Claude GIROUDON
12 jours plus tôt

J’ai été censuré comme le sont tous ceux qui ne sont pas en accord total avec Dupuis qui guérit tout le monde avec de la poudre de perlinpimpin

Thuot
Thuot
10 jours plus tôt

C’est du très mauvais esprit!!!…

Guillaud
Guillaud
12 jours plus tôt

Merci ! Exactement ce que je pense ! Pas d analyse des mesures prises, pas de gestion de crise dans le sens on voit on modifie on avance sans être un bulldozer !
Et oui narcissique et je dirai même pervers manipulateur… mais bon… on en reprend pour 5 ans… à suivre !

Êtes-vous air, feu ou terre ?

Découvrez quel est votre profil ayurvédique !

Test Ayurvéda

Air, Terre ou Feu ?

Ayurvéda

: êtes-vous